Voici les 6 conseils d’un dentiste pour avoir les dents plus blanches

L’usure du temps, les brossages peu fréquents, le tabac, l’excès de café, de thé… Plusieurs causes peuvent être à l’origine du jaunissement dentaire. Heureusement, il existe des solutions pour retrouver des dents plus blanches et leur redonner leur éclat d’antan.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a deux types de colorations dentaires : l’externe et l’interne. Comme l’explique le chirurgien-dentiste Christophe Lequart, la coloration interne est «propre à la dent», alors que la coloration externe est principalement liée «à nos habitudes de vie, à la consommation de thé, de café, d’épices, ou encore à la cigarette.»

Se brosser correctement les dents

Pour limiter la coloration externe, «il faut absolument se brosser les dents deux fois par jour, avec une brosse à dent souple, et ce, pendant 2 minutes», rappelle le spécialiste, également porte-parole de l’UFSBD, l’Union française pour la santé bucco-dentaire.

«La plaque dentaire, un enduit mou collant de couleur blanchâtre, se dépose sur les dents après chaque prise alimentaire». Et si on ne l’élimine pas lors du brossage, «elle va se calcifier, puis devenir du tartre, et lui ne pourra être éliminé que grâce à un détartrage, suivi d’un polissage dans un cabinet dentaire».

Opter pour une brosse à dents électrique

Le professionnel recommande également d’utiliser une brosse à dent électrique. «Elle va permettre de mieux gommer ces colorations de surface car les personnes qui l’utilisent vont se brosser les dents plus longtemps grâce au minuteur».

Les utilisateurs de brosse à dents manuelle se lavent les dents en moyenne «entre 43 et 47 secondes», indique-t-il, alors que ceux qui ont une brosse à dents électrique, «se rapprochent des 2 minutes».

Utiliser un dentifrice adapté

Pour donner une impression de dents plus blanches, on peut aussi opter pour «un dentifrice de couleur rouge, qui va augmenter le contraste entre nos dents et la gencive», ou en utiliser un pigmenté de bleu.

«Il va déposer une fine couche siliconée bleutée sur la surface des dents, que l’on ne voit pas à l’œil nu, mais qui va modifier la réflexion de la lumière sur la surface des dents», détaille-t-il, en sachant que l’effet est bien entendu temporaire, puisque «la couche va s’éliminer au cours de la journée».

Saupoudrer sa brosse à dents de bicarbonate

Autre possibilité : saupoudrer sur sa brosse à dents du bicarbonate de soude, mais uniquement «de manière occasionnelle, c’est-à-dire une fois toutes les deux semaines». Et pour cause, «la taille des grains est relativement élevée».

On risque ainsi d’avoir «un effet abrasif, plutôt qu’un effet polissant sur la surface des dents». Pour un usage quotidien, le chirurgien-dentiste préconise de choisir un «dentifrice composé de bicarbonate micropulvirisé».

Se Rincer la bouche après avoir bu du café

Pour que ces colorations dites «externes» s’installent moins facilement, poursuit Christophe Lequart, il faut aussi penser «à se rincer tout de suite la bouche avec de l’eau clair après avoir bu du café ou du thé».

La réaction de ces boissons chaudes sur l’émail est la même que celle que l’on voit dans son mug. «Si on le rince immédiatement, les colorations à l’intérieur vont s’éliminer rapidement, en revanche, si on attend, il va falloir frotter.»

Faire un blanchiment dentaire

De leur côté, les colorations internes sont liées à l’âge. «Les dents deviennent plus jaunes au fur et à mesure qu’on avance en âge car l’épaisseur de l’émail va diminuer à cause de la mastication».

Et puisqu’on a moins d’émail, «on va davantage apercevoir le tissu qui se trouve dessous, et que l’on appelle la dentine». Aussi appelée ivoire, la dentine est naturellement de couleur jaune, mais va jaunir de plus en plus au fil des années.

Pour modifier ce type de coloration, il n’y a qu’une seule solution : «faire un éclaircissement dans un cabinet dentaire». Cette technique fonctionne avec une gouttière, un appareil épousant la forme des dents.

A l’intérieur de celle-ci, «on va appliquer un gel contenant du peroxyde d’hydrogène, qui va oxyder les pigments colorés des dents et donc les éclaircir, et qu’il faudra conserver dans la bouche entre 3 et 6 heures quotidiennement, et ce, durant une quinzaine de jours.»

Le spécialiste précise toutefois que ce produit n’agit que sur la dent naturelle, «il n’est pas actif sur la composite et la céramique». A noter également que ce type de soin esthétique, facturé entre 600 et 1.000 euros et non remboursé par la sécurité sociale, n’est pas adapté aux personnes «qui ont des caries, et atteintes d’une maladie gingivale».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *